Tué en achetant un journal : L'histoire de Gianni Versace et de l'empire de la mode


Si Gianni Versace n'avait pas grandi dans un environnement aussi terrible, il ne serait jamais devenu la personne qu'il est aujourd'hui, bien qu'il n'ait probablement pas eu conscience de la fin tragique qui l'attendait.


Le 15 juillet 1997 est un jour marquant dans la vie de Donatella Versace. Son frère Gianni Versace, qui a bâti l'un des plus grands empires de la mode du XXe siècle, a été assassiné ce jour-là, tôt le matin, alors qu'il rentrait dans sa somptueuse maison de Miami Beach pour acheter des journaux. Ce jour là, un coup de feu a coûté la vie au célèbre créateur. La raison pour laquelle le créateur a été assassiné cinq mois avant son 51e anniversaire reste cependant un mystère.


Un homme du nom d'Andrew Cunanan se tenait derrière lui sous le porche de sa maison du 1116 Ocean Drive. Gianni a été attaqué dans le dos par un homme à l'allure tout à fait ordinaire d'un simple touriste, vêtu d'un bermuda et d'un T-shirt sombre. Cunanan s'est suicidé huit jours après cet événement dramatique, en se servant de la même arme à feu qu'il a utilisée pour tuer Gianni.


Ce fut une perte insupportable pour toute la famille. La disparition de Gianni ont fait l'objet d'une vaste couverture médiatique. Une horde de journalistes du monde entier a afflué en Floride. Après la tragédie, Donatella a réuni tous les membres de la famille dans une propriété privée des Caraïbes pour que tous puissent rendre hommage à la mort de Gianni.


La naissance de l'empire de la mode


Malgré l'opposition de son père, Gianni s'est installé à Florence au début des années 1970 pour poursuivre une carrière dans le secteur de la mode.


En quittant subitement ses études en architecture, Gianni s'est lancé dans le design sans avoir suivi une formation dans ce domaine, mais il a acquis beaucoup d'expérience du salon de sa mère. Donatella s'inscrit en littérature italienne à Florence et passe le week-end dans l'atelier de mode de Gianni, qui a été envoyé à Milan et est immédiatement suivi par Donatella après avoir terminé ses études. Ils ont partagé un appartement à Milan pendant un certain temps.


Gianni a travaillé pour plusieurs entreprises milanaises renommées, mais à l'âge de 32 ans, il a décidé de créer sa propre entreprise après avoir consulté son frère aîné. Santo, diplômé économiste, avait quitté son emploi de comptable dans sa ville natale de Reggio pour aider son jeune frère. La maison "Gianni Versace" a été fondée en 1978, et le premier magasin présentant la première collection pour femmes a été ouvert sur la Via Della Spiga à Milan. Les ventes sont satisfaisantes mais pas spectaculaires, Versace a une chance, car le timing est parfait. À ce même instant, Milan s'impose comme la capitale mondiale de la mode et le succès ne tarde pas.


Versace a conquis les pages de la mode mondiale avec des coupes provocantes et des couleurs flamboyantes, laissant les modèles aux lignes simples et aux couleurs neutres à des créateurs comme Giorgio Armani. Il remet en question les limites établies de la sexualité et du bon goût. Au cours des années 80, il s'installe définitivement comme l'un des créateurs préférés des jeunes et riches stars du rock et de la pop, ainsi que des acteurs et des membres des familles royales. Les robes de l'atelier de Versace ont été vendues au prix médian de 15 000 dollars.Versace a lancé dans les années 1980 des collections de mode pour le grand public (Istante 1985 et Versus 1989, dont Donatella est responsable), des vêtements pour hommes et enfants, des bijoux, des parfums, de la mercerie, ainsi qu'une gamme de produits pour la maison. Le nombre de magasins dans le monde a atteint 130, pour un chiffre d'affaires annuel d'environ 800 millions de dollars. Versace, contrairement à certains de ses contemporains français, n'a jamais succombé au piège de la production de masse. Il était conscient qu'un tel mode de production et de distribution donne de bons résultats financiers à court terme, mais au final, cela se répercute sur la perte d'exclusivité, ce qui serait désastreux pour lui.




Après son meurtre, Donatella a du mal à poursuivre l'activité de l'entreprise. En effet, Gianni n'était pas seulement le "chef" de la maison de couture, mais il était aussi la force motrice de tous les autres employés, grâce à sa gentillesse et à son énergie débordante au travail. Toutefois, Donatella a créé une collection de prêt-à-porter qui a été mise en vente immédiatement et qui a été très appréciée par Vogue.



Découvrez à quoi ressemblaient les funérailles de Gianni Versac ci-dessous :


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout