top of page

Lyna Mahyem : Le secret pour être une femme forte en amour


Photographe : RÉMY MUNTU @LE_SOMMAIRE_







La musique a une âme lorsqu’elle véhicule un message. La musique a un poids lorsqu’elle peut aider une personne à évoluer en la guérissant de ses peines. L’Histoire a vu défiler et s'inscrire au fil du temps des artistes qui ont marqué toute une décennie. Une instru, des mots et un univers peuvent mettre en transe un esprit endolori.



Lyna Mahyem est une auteure-compositrice et interprète de RnB française. Nous la retrouvons dans cette interview.


Présentez-vous en quelques mots.

Moi, c’est Lyna Mahyem, artiste chanteuse, et le reste s’explique dans mes musiques.


Avoir plusieurs cordes à son arc :

Comment devient-on une artiste aussi complète ?

Je pense que c’est quelque chose d’inné, parce que j’étais dans ça, étant plus jeune. J’ai toujours consommé de la musique à travers mes frères et sœurs, ma famille. La musique a été omniprésente dans mon environnement.


Comment définissez-vous le terme « musique » ?

La musique, je la définirais comme étant tout-terrain et très vague. Dans le sens où je ne m’arrête jamais, je ne me repose pas sur mes lauriers. J’aime découvrir et expérimenter d’autres styles et univers. Voilà pourquoi je divague.


Vos chansons sont-elles le reflet de votre réalité ?

Oui et non, du fait que je chante autant pour moi que pour les gens qui m’écoutent, je reflète la vie de tout le monde, qui peut aussi être la mienne.


La musique est-elle apparue à vous comme une passion ou un devoir de faire passer des messages ?

À vrai dire, un peu des deux. C’était une manière de relier l’utile à l’agréable. Si j’ai cette chance de connaître la notoriété et de pouvoir faire voyager mes auditeurs, mon message est bien perçu. C’est une passion, je dirais même un premier amour. Étant donné que la musique influence beaucoup, on se doit de véhiculer de bons messages. Le but étant de transmettre des émotions comme la tristesse et la joie.


Comment faites-vous la part des choses entre votre vie d’artiste et votre vie privée ?

En vérité, il n’y a pas de filtre entre Lyna Mahyem et Lyna tout court. Je vis comme un peu tout le monde. Je ne mets pas de filtre pour ne pas être prise comme une personne différente.


Quelle autre activité vient seconder la musique ?

Actuellement, je me concentre sur ma carrière d’artiste chanteuse.


Quels artistes vous ont inspiré pour votre carrière musicale ?

Des artistes déjà confirmés, notamment du RnB français comme Wallen ou Léa Castel.


Comment décririez-vous votre carrière ?

C’est compliqué de mettre un mot parce que je n’ai pas fini. Mettre un mot sur quelque chose qui n’est pas terminé n’est pas forcément évident. Cependant, il y a encore beaucoup de choses à faire, à concrétiser, le meilleur reste à venir.


Quel est le reflet de vos origines dans vos musiques ?

Selon les gens, il y a beaucoup de sonorités orientales, indiennes et d’amour dans mes musiques.


Comment s’articule votre processus créatif lors de l’écriture de nouvelles chansons ?

On commence déjà par la prod. Il faut que l’instrumentale me parle. Ensuite, des sonorités m’inspirent une thématique. Parfois, j’ai envie de parler de quelque chose et je commence déjà à voir un instrumental puis j’écris.


Quelle est l’histoire derrière le fil directeur de vos albums ?

L’authenticité est vraiment le fil directeur de mes albums. D’où le titre de mon dernier album « Authentique ». Rester soi-même, toujours chercher à évoluer, mais sans vraiment perdre ma nature. Je veux préserver mon identité et essayer de m’améliorer, parce qu’on veut tous être meilleurs qu’hier.


Qu’est-ce qu’une femme forte concrètement et pourquoi l’être ?

Être une femme forte, c’est avoir un mental solide pour faire face aux échecs qui sont une réalité dans la vie. Mais derrière un échec ou plusieurs, il y a une victoire à la fin. Avoir confiance en soi est la clé pour avoir un mental d’acier.


Comment être une femme forte en amour ?

C’est vrai que c’est compliqué, parce qu’on ne maîtrise pas forcément les sentiments. Nous ne sommes pas faits de pierre, nous avons des cœurs qui fonctionnent différemment. Le secret est de prendre du recul dans un premier temps et de bien s’entourer, car ce soutien est important. Quand on traverse une période difficile en amour, il est très compliqué de se relever, mais il faut bien s’entourer. Il y a tellement de choses à vivre dans la vie, on ne peut pas s’arrêter pour un chagrin d’amour. Bien que cette période puisse faire mal, il faut se mettre en tête qu’il y a des choses bien pires dans la vie à affronter.


Comment décririez-vous votre style vestimentaire ?

Mon style vestimentaire est tout terrain, parce que j’aime beaucoup la mode. Aujourd’hui, j’ai eu la chance de me faire habiller par une styliste incroyable avec un vêtement conçu par un créateur brésilien. Je me sens à l’aise avec le vêtement, c’est l’essentiel. Je ne suis pas fermée à d’autres styles, j’ai juste mes préférences.


Quels sont vos créateurs de mode préférés ?

J’en ai plusieurs, notamment des petits créateurs qui font des grandes choses. Cette année, j’aime les modèles de Bruno et évidemment Alexander McQueen. J’aime beaucoup les grandes marques comme Balenciaga, Louis Vuitton et Jacquemus.


Des collaborations de mode avec des créateurs sont-elles prévues ?

Je ne peux pas en parler beaucoup, mais c’est possible.


Un mot pour le magazine ?

Je vous remercie beaucoup de m’avoir accueillie et je vous souhaite à tous de belles choses pour la suite.


16 vues0 commentaire
bottom of page