top of page

Zuhair Murad a fait sensation lors de la haute couture Week avec sa collection sombre et mystérieuse

Connu pour ses créations vibrantes aux tons saturés et aux embellissements extravagants, le créateur libanais a pris un départ notable en présentant une palette sombre et maussade. Pour Murad, la couleur noire n'est pas une nouveauté en soi, mais elle est inhabituelle dans ses collections, qui ont souvent trouvé leur inspiration dans les années de la Côte d'Azur ou de la Belle Époque.


L'ambiance gothique imprègne cette collection, comme l'a révélé Murad lui-même : "Toute l'ambiance de la collection est gothique. Je suis revenu à l'ère du travail mystérieux - des manoirs abandonnés et des nuits sombres." Les mannequins défilaient sur le podium comme des muses modernes d'Edgar Allan Poe, vêtues de robes avec des corsets en dentelle peekaboo, des jupes en cage et des ornements en plumes de corbeau.


La collection regorgeait de références à des créatures mystérieuses de la nuit, notamment des chauves-souris. Un trench-coat en cuir était parsemé de clous arachnides, ajoutant une touche effrayante à l'ensemble. Un autre motif récurrent dans la collection était une rose macabre, qui ornait la robe finale, une robe de mariée. Murad a expliqué : "La rose était un élément très important de la collection. C'est un symbole de romance et de tragédie à la fois."


Cette collection a également marqué l'utilisation de nouveaux matériaux dans la ligne de couture de Murad. Le latex a été utilisé pour les corsages et les gants, apportant une touche moderne et audacieuse. Certaines robes étaient également confectionnées dans du jersey drapé, dans le but d'explorer la simplicité haut de gamme, selon le créateur.


Bien que certaines pièces puissent être perçues comme des tenues de costume, le travail complexe de dentelle noire de Murad se démarquait par son élégance sensuelle. On pouvait imaginer ces robes portées par Mercredi Addams ou même la "jeune fille rare et radieuse" d'Edgar Allan Poe. Le public a été séduit par cette collection, comme l'ont prouvé les nombreux téléphones qui se sont allumés lorsque les tenues sont passées sur le podium.

6 vues0 commentaire
bottom of page