top of page

Les émotions au cœur de la plénitude d'une Modern Woman

Dernière mise à jour : 12 juil. 2023

Un acte de rébellion, la féminité est un signe de faiblesse ou de contrôle ? L'aura transmise par le vêtement émerveille et suscite l'admiration, même chez les plus dépourvus de sensibilité. Le terme "Modern Woman" vient marquer le contrôle des femmes sur chaque aspect de leur vie. Ce contrôle demande la reconnaissance de chaque émotion qui mène à la plénitude.




"Une couture réinventée pour les femmes modernes", c'est l'accroche que Yara Shoemaker a encore une fois mise à l'honneur dans sa collection Automne/Hiver 2023 qui s'est tenue ce lundi 3 juillet au Westin Paris.


Élégante, Sensuelle et Féerique, une collection incarnée par une diversité de couleurs et de formes architecturales. Les émotions humaines étaient au cœur de cette collection. Cela s'est traduit par le déroulement du défilé à l'effigie d'un minutieux ascenseur émotionnel. Un arc-en-ciel où des pièces sombres cédaient au fur et à mesure à des pièces plus claires. On passait alors de la longue robe noire au dos nu ornée, à la petite robe violette pailletée, à un magnifique ensemble tailleur pêche aux inspirations orientales.








Les mannequins étaient coiffées en arrière de façon à dégager leur visage. Certaines étaient maquillées naturellement tandis que d'autres arboraient de magnifiques smoky eyes. Un mélange entre pureté et femme fatale. Le rapport maquillage-vêtement-coiffure et même musique apportait à chaque look une identité et permettait de suivre la progression du défilé.


La touche finale de ce défilé a été marquée par une somptueuse robe blanche asymétrique au haut pailleté à l'effigie d'une mariée. Un symbole innocent ou signe d’une nouvelle ère où l’émancipation des femmes tend à s'étendre à tous les niveaux...








"Intégrité, Gentillesse et Amour sont les valeurs que je prône", déclare Yara Shoemaker. Encore un pari réussi où la femme a magnifiquement été mise sur un pied d’estale dans des tenues aux valeurs fortes qu'on a envie d'incarner. La transcription de chaque émotion en pièce forte est un signe d’éveil. La femme est un puits à émotion qu’on invite à exposer pour mieux la cerner. Le contrôle de ses émotions est un acte de pouvoir. Le vêtement, signe de pouvoir d’une seconde peau faisant office de révolution pour toute une génération.





Photographe : Žaklina Medenica

29 vues0 commentaire

Comments


bottom of page