Le top 10 des défilés et des tendances des défilés à la Fashion Week de Paris Homme SS23

Dernière mise à jour : 6 oct.

La Paris Fashion Week Homme pour la saison printemps/été 2023, a été remplie de moments forts, d'apparitions virales de célébrités à des collaborations inattendues. Alors que de plus en plus de créateurs poussent pour une mode fluide et inclusive, des marques comme Mowalola et Marine Serre ont présenté leurs collections en dehors de la traditionnel Paris Fashion Week.


Les défilés phares de la fashion week, incluent CELINE, Hedi Slimane et Dior Men de Kim Jones, ainsi que Givenchy de Matthew M. Williams et Kenzo de NIGO. Jonathan Anderson a ajouté de l'herbe véritable à ses vêtements et accessoires pour Loewe, tandis que Louis Vuitton a célébré l'héritage de Virgil Abloh avec un défilé jaune canari.


CELINE

Intitulé "DYSFUNCTIONAL BAUHAUS", le dernier défilé d'Hedi Slimane a marqué le 20e anniversaire de son premier défilé à l'emblématique Palais de Tokyo en 2002, alors qu'il dessinait pour Dior Homme. Accompagné par le groupe new-yorkais Gustaf, la présentation comprenait une multitude de vestes en cuir, ainsi que des costumes sur mesure élégants. Certains des plus grands noms de la K-pop, Lisa de BLACKPINK et V de BTS étaient présents, créant un moment viral sur les réseaux sociaux.



DIOR MEN

Kim Jones a invité les invités dans un jardin fleuri pour présenter sa dernière collection pour Dior Men. La toile de fond, inspirée de la maison d'enfance de Christian Dior à Granville, en Normandie, comportait un plafond bleu vif et un cottage pittoresque. Les mannequins sont sorties dans des vêtements inspirés des vêtements de plein air techniques, ainsi que des chapeaux de jardinier imprimés en 3D. La collection était également une célébration du peintre postimpressionniste Duncan Grant, dont les œuvres étaient mises en lumière sur des pulls et des hauts transparents.



GIVENCHY

Matthew W. Williams a ajouté une touche personnelle à sa collection PE23 Givenchy. Il a partagé avec Vogue que ses dernières créations ont été inspirées par son parcours, son expérience et les gens qui l'entourent : "Des éléments comme, Melrose et la Californie, où j'ai passé du temps quand j'étais enfant et où j'emmène maintenant mon fils faire du shopping. C'est ce que j'observe de ces communautés, où cela ne fait que passer par mon propre filtre personnel. La piste comportait des ensembles monochromes composés de silhouettes cargo, de masques faciaux et de vêtements d'extérieur, tandis que des couleurs vives ont été ajoutées aux pantalons de moto, aux shorts jusqu'aux genoux et aux survêtements.



KENZO

NIGO a continué à explorer l'héritage de Kenzo Takada pour la collection SS23 de la maison. Des couleurs et des imprimés vibrants ont été utilisés partout, avec une confection britannique preppy en plus de designs inspirés des vêtements de travail. Le créateur s'est inspiré des années 70 et 80, créant des pièces comme des robes bouffantes et des styles universitaires, faisant référence à la scène de la mode japonaise dans les années 80. Dans la continuité de ses versions précédentes, la gamme SS23 présentait à nouveau le motif fleur de Boké.



LOEWE

Jonathan Anderson a exploré l'équilibre entre la technologie et la nature pour la collection SS23 de Loewe, délivrant un message sur la circularité grâce à l'utilisation de véritable herbe sur des baskets, des manteaux, des pantalons et des pulls. Juxtaposant ces pièces herbeuses se trouvaient des manteaux recouverts d'écrans numériques, ainsi que des étuis de téléphone vides, des écouteurs et une clé USB attachée aux vêtements. D'autres vedettes du défilé comprenaient des baskets avec des détails gonflés, habillées de nuances audacieuses d'orange, de bleu et plus encore.



LOUIS VUITTON

Honorant l'héritage de Virgil Abloh, l'équipe de design de Louis Vuitton s'est réunie pour créer la collection de vêtements pour hommes SS23 de la maison. Intitulé «Strange Math», le spectacle a débuté par une performance de fanfare de la Florida A&M University à Tallahassee, en Floride, suivie de Kendrick Lamar se produisant depuis son siège au premier rang. Des costumes lilas grisâtres doux ont ouvert la collection, suivis d'un smoking noir avec des avions en papier attachés partout. Les mannequins portaient également des systèmes audio Louis Vuitton attachés à leur dos avec des pièces perlées vibrantes accessoirisant les looks.


MARINE SERRE

Marine Serre a fait appel à un mélange de mannequins professionnels et amateurs pour sa collection SS23 fluide, avec un défilé mettant en vedette Jorja Smith, JoeyStarr, Djibril Cissé ou Lourdes Leon ainsi que des athlètes et des amis de la créatrice. Le motif en croissant, signature de la marque a fait son retour sur une gamme de maillots de bain et de bodys, tandis que des serviettes recyclées ont été utilisées pour confectionner des robes passepoilées. Ailleurs, des looks en denim patché ont fait leur chemin sur le podium, accompagnant du tissu éponge confortable sur des vestes, des pantalons et plus encore.



MAWALOLA

Surnommée "Burglarwear", la collection SS23 de Mowalola a marqué le retour du créateur après une interruption de trois ans. Les looks comprenaient tout, des débardeurs et des mini-jupes rappelant Regina George de Mean Girls, ainsi que des micro mini ensembles prouvant l'influence bourdonnante de l'ensemble Miu Miu. La créatrice a également lancé sa toute première collaboration avec New Balance – la sneaker 90/60 arrivant dans des coloris vert et rose.


RICK OWENS

La collection "EDFU" de Rick Owens pour la saison printemps-été 23 s'inspire du récent voyage du créateur en Égypte. Mis en valeur par de gigantesques «boules de feu», le spectacle était axé sur l'exagération et la réflexion, présentant des hauts ultra-courts, des costumes sur mesure transparents et plus encore. Les mannequins ont défilé dans des vestes, des chemises et des pantalons inversés dans le tout noir signature d'Owens, ainsi que des touches de couleurs inhabituelles en rose, jaune et vert.


Y/PROJECT

Glenn Martens a convié des invités dans un jardin parisien pour son spectacle Y/Project, continuant à expérimenter son esthétique ludique caractéristique. Le défilé a été mis en lumière avec le deuxième volet du partenariat du créateur avec Jean Paul Gaultier, avec des motifs en trompe l'œil apparaissant sur les vêtements. Les silhouettes classiques en denim ont été retravaillées pour créer des silhouettes inattendues, tandis que le logo de la tour Eiffel a occupé le devant de la scène sur certaines pièces.

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout