top of page
  • Elykia

L’étoile montante Badgyalcassie de la danse Afro



Badgyalcassie, de son vrai nom Ngbolonga Kasandra, est en train de révolutionner le monde de la danse avec son talent et sa passion. Originaire de la République centrafricaine, cette danseuse de 29 ans est reconnue pour son énergie contagieuse et ses chorégraphies inoubliables.


Kassandra a été initiée à la danse dès son plus jeune âge au sein de sa famille, où la danse faisait partie intégrante des festivités. Cependant, c’est en Europe, où elle a déménagé à l’âge de 7 ans, qu’elle a pu canaliser son amour pour la danse et en faire une carrière florissante.


Sa performance la plus mémorable a été lors des NRJ Music Awards 2021, où elle a chorégraphié et dansé pour l’artiste Tayc, un exploit qui restera à jamais gravé dans sa mémoire.


Au-delà de ses performances, Badgyalcassie a une mission plus profonde : mettre en valeur la culture afro, et plus particulièrement les danses africaines. Elle estime que ces dernières sont souvent négligées par rapport à d’autres genres de danse tels que le hip-hop ou la danse classique, et elle s’est engagée à changer cette perception.


Elle prend également beaucoup de plaisir à enseigner la danse aux jeunes filles. Ayant elle-même manqué de modèles de femmes noires à la télévision lorsqu’elle était petite, elle est fière de pouvoir être un exemple pour les jeunes danseuses et de les aider à repousser leurs limites.


Sa marque, Beafrika, qui est également le nom de son école de danse en France et en Allemagne, est un autre moyen par lequel elle diffuse sa culture. Ce nom, qui se traduit par « être africain », est un clin d’œil à ses racines centrafricaines et à l’identité africaine qu’elle souhaite promouvoir.


Parmi les moments marquants de son expérience avec Beafrika, Kassandra évoque le souvenir d’une élève réservée qui a pu s’exprimer pleinement grâce à la danse. Pour elle, ces transformations sont la preuve du pouvoir et de la beauté de la danse.


Badgyalcassie s’efforce de transmettre toute une gamme d’émotions à travers sa danse, allant de la joie à la tristesse en passant par la colère. Ses vidéos de danse, partagées sur les réseaux sociaux, et les voyages qu’elle effectue à travers le monde lui permettent d’atteindre un public plus large et de partager sa passion pour la danse africaine.


64 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page